Education



L’effort de la collectivité nationale par niveau d’enseignement et par élève

30 avril 2014 - Un étudiant à l’université coûte en moyenne 10 940 euros par an à la collectivité contre 15 020 euros pour un élève de classe préparatoire aux grandes écoles.


Tous niveaux et tous types d’établissements confondus, la dépense moyenne par élève ou étudiant s’élève à 8 330 euros en 2012 selon le ministère de l’Education nationale. Alors qu’un étudiant à l’université (IUT compris) [1] coûte 10 940 euros par an, la collectivité publique dépense 15 020 euros par élève de classe préparatoire aux grandes écoles, soit près de 1,4 fois plus. Un étudiant de classe préparatoire coûte 4 000 euros de plus qu’un étudiant à l’université (quel que soit le cycle poursuivi) soit 37 %. Et encore, la prise en compte des Instituts universitaires de technologie (IUT) gonfle les chiffres des dépenses par étudiant à l’université. Elles sont plus proches de 8 000 euros par an dans les filières générales que 10 000 euros. Les sections de techniciens supérieurs (BTS) sont mieux dotées avec 13 700 euros par élève.

Et encore, la prise en compte des Instituts universitaires de technologie (IUT) gonfle les chiffres des dépenses par étudiant à l’université, de l’ordre de seulement 8 000 euros par an dans les filières générales. Les sections de techniciens supérieurs (BTS) sont mieux dotées avec 13 700 euros par élève.

Les dépenses de personnel représentent les trois quarts de la dépense d’éducation. Les disparités constatées entre les dépenses moyennes par élève des différents niveaux traduisent, en grande partie, les différences liées à l’encadrement en personnels enseignants et à leurs profils : taille des classes, nombre d’heures d’enseignement par élève et statut des enseignants.

Le coût d'un élève ou étudiant pour la collectivité
Unité : euros
Dépense annuelle
Pré-élémentaire5 790
Elémentaire6 060
Premier degré6 010
Collégien8 410
Lycéen (général et technologique)11 310
Lycéen professionnel11 960
Ensemble second degré9 620
Université10 940
Sections de techniciens supérieurs13 510
Classes préparatoires aux grandes écoles15 020
Ensemble enseignement supérieur11 740
Coût moyen d'un élève ou d'un étudiant8 330

Source : ministère de l'éducation nationale - Données 2012 - © Observatoire des inégalités

L’évolution

L’évolution de la dépense moyenne par élève depuis trente ans, de 1982 à 2012, montre des progressions différentes selon les cycles d’études : une augmentation de 43 % pour le premier degré, de 32 % pour le second degré et autant pour le supérieur. Ces variations tiennent compte de la revalorisation des carrières des enseignants, des effectifs des élèves mais aussi des lois de décentralisation qui ont transféré pendant cette période les dépenses de fonctionnement et d’équipement des collèges, des lycées, des crédits d’apprentissage et des dépenses de personnels administratifs, aux départements et aux régions.


Et les autres pays ?

Les comparaisons internationales de dépenses moyennes par élève montrent que la France présente, en 2010, une dépense (en équivalent dollars) nettement plus faible que la moyenne des pays de l’OCDE pour l’enseignement primaire (6 620 dollars contre 7 970 dollars), mais relativement plus élevée pour l’enseignement secondaire et l’enseignement supérieur (y compris les activités de recherche et de développement), 15 070 dollars contre 13 530 dollars.

Comparaison OCDE/France du coût moyen d'un élève ou étudiant
Unité : Equivalents dollars
France
OCDE
Enseignement élémentaire6 6207 970
Enseignement secondaire10 8809 010
Enseignement supérieur15 07013 530

Source : OCDE "Regards sur l'école 2013" - Données 2010 - © Observatoire des inégalités

Pour en savoir plus :

Photo / © drivepix - Fotolia.com

Notes

[1Depuis 2006, les dépenses des IUT sont intégrées dans celles des universités.

Date de rédaction le 23 juin 2012

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

L’allongement inégal des scolarités

9 mai 2017
Les 10 % d’élèves sortis le plus tôt du système scolaire l’ont quitté à 17 ans, contre 25 ans pour les 10 % sortis le plus tard. Les inégalités de durée de scolarité ont augmenté entre le milieu des années 1980 et le milieu des années 2000.

De moins en moins de jeunes sans diplôme

15 juillet 2016
9 % des 18-24 ans ont quitté l’école avec, au maximum, le brevet. Ils étaient 41 % en 1978. Article extrait du Centre d’observation de la société.

16 % de la population a un diplôme supérieur à bac +2

31 mai 2016
16 % de la population dispose d’un diplôme supérieur à bac +2 et 25 % détient au mieux le certificat d’études primaires. On est loin de la vision d’une société où le diplôme du supérieur serait la norme.

FERMER