Français et étrangers



Mesure des discriminations à l’accès au logement par testing

3 septembre 2009 - A niveau de vie équivalent, les candidats à un logement d’origine maghrébine ou africaine ont quatre fois moins de chances d’en obtenir un que ceux d’origine française.


- Discrimination à l’accès au logement

La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) a financé plusieurs opérations de testing. Celle portant sur le logement a été conduit par le cabinet d’études ASDO auprès d’agences immobilières dans trois régions. 126 annonces de locations de 120 agences ont été testées par 15 candidats distincts par leur origine ou leur situation familiale.

Il résulte qu’à niveau de vie équivalent, les candidats de référence (hommes de 28 ans au nom évoquant une origine de France métropolitaine) obtiennent deux fois plus facilement un rendez-vous pour une visite d’appartement et, qu’au terme de cette visite, ils ont quatre fois plus de chances d’obtenir l’appartement que les candidats d’origine maghrébine ou africaine. Cette étude est toutefois fragile car les annonces n’ont pas été testées par les quatre types de candidats à chaque fois.

Taux de succès d'accès à un logement (visite et obtention d'un appartement)
Unité : %
Obtention d'une visite
Obtention de l'appartement
Candidat de référence3575
Famille monoparentale3526
Candidat d'origine noire africaine1422
Candidat d'origine maghrébine2017
Note de lecture : les candidats d’origine maghrébine obtiennent une location d’appartement dans 17 % des cas testés.
Source : Haute autorité de lutte contre les discriminations (Halde) - ASDO - 2006, Test sur 126 annonces par téléphone (411 appels) et 100 visites

Source :La discrimination dans l’accès au logement locatif privé (Halde-ASDO, juillet 2006).

Les autres testing réalisés :

- Discriminations à l’embauche

- Discrimination à l’accès aux soins

Photo / Fotolia

Date de rédaction le 3 septembre 2009

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Les ménages immigrés sont moins bien logés

29 janvier 2008
Les ménages immigrés sont moins souvent propriétaires, et vivent plus souvent que les autres dans des logements inconfortables.

FERMER