Emploi et chômage



L’évolution de la précarité de l’emploi selon l’âge

7 octobre 2016 - La moitié des jeunes de 15 à 24 ans ont un emploi précaire en 2014 contre 17 % au début des années 1980. Pour les 25-49 ans, le taux est passé de 3 à 10 %.


Le taux d’emploi précaire [1] des 15-24 ans est passé de 17,2 % en 1982 à 51,6 % en 2014. Chez les 25-49 ans, il a progressé de 2,9 % à 10,1 % et, chez les plus de 50 ans, il est passé de 2,3 % à 5,4 %. La précarisation de l’emploi a été particulièrement forte entre le début des années 1980 et le début des années 2000. Un phénomène essentiellement supporté par les plus jeunes : le taux de précarité des 15-24 ans a augmenté de 17,2 % en 1982 à 47,3 % en 2000, alors qu’il passait de 2,9 % à 9,2 % chez les 25-49 ans. Pour partie, cette évolution résulte de la progression de l’apprentissage, dont la part est passée de 4 % à 16 % chez les 15-24 ans.

Jusqu’à la crise financière de 2008, le taux de précarité des jeunes semblait relativement stabilisé. Entre 2008 et 2014, celui-ci est reparti à la hausse pour atteindre un niveau record de plus de 50 %. En comparaison, les autres catégories d’âge ont été relativement épargnées par la crise récente.

Ce niveau de précarité et surtout son maintien dans le temps ont modifié le marché du travail. Pour les jeunes peu qualifiés, l’emploi précaire est devenu un sas d’entrée dans l’emploi, dans lequel une partie reste enfermée un grand nombre d’années. On n’observe pas une précarisation généralisée de l’emploi, mais un marché du travail à deux vitesses (lire notre article Précarité : un marché du travail à deux vitesses), avec d’un côté des stables et de l’autre des instables, peu diplômés.


Graphe plein écranGraphe plein écran       Plus de donnéesPlus de données
Taux d'emploi précaire : intérim, CDD et apprentissage rapporté à l’emploi total. France métropolitaine. Population des ménages. Personnes de 15 ans et plus.

Voir aussi notre article « 3,2 millions de salariés en emploi précaire ».

Photo / © gpointstudio - Fotolia.com

Notes

[1Le taux d’emploi précaire correspond à la part d’emplois en intérim, CDD et apprentissage rapportée à l’emploi total. L’apprentissage est un contrat précaire mais assorti d’une formation. Il se distingue du CDD et de l’intérim. Selon l’Insee, 16 % des 15-24 ans sont apprentis en 2014.

Date de rédaction le 17 août 2012

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Un tiers des jeunes travailleurs non diplômés en emploi précaire

7 octobre 2016
Cinq ans après leur entrée dans la vie active, un dixième des diplômés du supérieur occupe un emploi précaire, contre 34 % de ceux qui n’ont aucun diplôme. Le rapport à l’emploi des jeunes travailleurs n’a rien à voir selon leur qualification.

3,4 millions de salariés précaires en France

7 octobre 2016
La France compte 25,8 millions d’emplois, occupés par 22,9 millions de salariés et trois millions d’indépendants. 13 % des emplois, soit 3,4 millions de personnes, ont un statut précaire.

FERMER