Europe



L’évolution des inégalités de revenus en Europe

20 août 2013 - Les inégalités de revenus augmentent en Europe depuis les années 2000 : le coefficient de Gini, qui était de 0,290 en 2000 est passé à 0,308 en 2010. Les écarts restent marqués entre pays. Mais les données d’Eurostat restent très approximatives.


Attention : Eurostat affiche sur son site internet les années de collecte des données sur les revenus, ce qui peut prêter à confusion. Nous corrigeons en indiquant l’année de perception effective des revenus.

Entre 2000 et 2010, seuls trois pays de notre sélection ont connu une diminution des inégalités, si on les mesure par l’indicateur de Gini : la Belgique, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Les deux premiers pays figurent désormais parmi les pays les moins inégalitaires. Le Royaume-Uni partait d’un niveau particulièrement élevé (0,350 en 2000) et a enregistré une baisse assez nette au milieu des années 2000 (0,324 en 2008).

Selon les chiffres Eurostat, la hausse des inégalités est particulièrement marquée dans plusieurs pays. L’évolution de la Bulgarie, dont le coefficient de Gini passe de 0,25 à 0,312 entre 2004 et 2005, est liée à un changement de méthode. Pour la France, le coefficient de Gini passe de 0,266 à 0,298 entre 2006 et 2007, mais là aussi on a une rupture de série... En Allemagne on a assiste au même phénomène une année avant. Au Danemark, l’indice passe de 0,237 en 2005 à 0,278 en 2010 et en Espagne, de 0,313 à 0,340 entre 2007 et 2010.

La principale information que donnent ces chiffres, c’est surtout... qu’on ne dispose que d’une information très parcellaire sur un sujet aussi essentiel que les inégalités de revenus… Parmi les éléments les plus cocasses livrés par Eurostat, on trouve la baisse des inégalités en Grèce, où l’indice de Gini serait passé de 0,343 en 2006 (affiché 2007 sur le site Eurostat) à 0,335 en 2010 (affiché 2010). Eurostat indique très rarement de façon explicite que les enquêtes sur les revenus en Europe sont réalisées avec des méthodes différentes selon les pays (par téléphone, courrier ou fichiers administratifs), que les taux de non-réponse varient considérablement entre les pays et que les méthodes changent au fil du temps. Aucun de nos pays ne dispose d’une série homogène sur la décennie... L’Europe statistique reste à construire contrairement aux apparences. Pourtant, ces données sont utilisées telles quelles par les chercheurs et les médias, et elles servent dans la plupart des comparaisons de niveau mondial...

Que doit-on retenir finalement de tout cela sur le fond ? La seule solution pour pouvoir porter un jugement sérieux est d’observer les données année par année et de prendre en compte les périodes hors changement de méthodologie. Si l’on fait cet exercice, la tendance à la progression des inégalités est bien réelle, même s’il ne s’agit pas d’une explosion généralisée. En outre, on ne dispose pas des données 2011 et 2012, et la hausse du chômage en Europe fait craindre une progression beaucoup plus large des inégalités notamment dans les pays du Sud de l’Europe.

Ces données permettent aussi – toujours si on les utilise comme des ordres de grandeur approximatifs – de situer les pays. On voit nettement d’un côté se détacher les pays méditerranéens (Espagne, Italie, Portugal) et le Royaume-Uni et de l’autre, le Nord de l’Europe (Suède, Finlande, Pays-Bas). La France et l’Allemagne occupant des positions intermédiaires dans la hiérarchie. Si l’on n’observe pas un mouvement net de convergence, on remarque tout de même que la tendance a été (au moins jusqu’en 2010) plutôt à la baisse des écarts au Royaume-Uni, alors que les inégalités ont eu tendance à augmenter en Suède.

L'évolution des inégalités de revenus en Europe
Unité : Coefficient de Gini
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
Suède0,2400,230*nd0,230,2340,240,2340,240,2480,2410,244
République tchèque0,25ndndnd0,26*0,2530,2530,2470,2510,2490,252
Finlande0,27*0,260,260,2550,260,2590,2620,2630,2590,2540,258
Pays-Bas0,270,270,27nd0,269*0,2640,2760,2760,2720,2550,258
Autriche0,24nd0,274*0,2580,2620,2530,2620,2620,2570,2610,263
Belgique0,28nd0,2830,2610,280,2780,2630,2750,2640,2660,263
Hongrie0,250,240,27nd0,276*0,3330,2560,2520,2470,2410,268
Danemark0,22nd0,248*0,2390,2390,2370,2520,2510,2690,2690,278
Allemagne0,25ndndnd0,2610,2680,3040,3020,2910,2930,290
France0,27 *0,270,270,282*0,2770,2730,2660,298*0,2990,2980,308
Pologne0,30ndndnd0,356*0,3330,3220,3200,3140,3110,311
Italie0,29ndnd0,332*0,3280,3210,3220,3100,3150,3120,319
Royaume-Uni0,350,350,34nd0,346*0,3250,3260,3390,3240,3290,33
Roumanie0,300,300,300,310,310,330,378*0,360,3490,3330,332
Grèce0,33nd0,3470,330,3320,3430,3430,3340,3310,3290,335
Espagne0,330,31 *0,310,307 *0,3180,3120,3130,3130,3230,3390,34
Bulgarie0,260,260,240,260,250,312*0,3530,3590,3340,3320,351
Union européenne0,29nd0,300,300,2990,2950,3020,3070,3040,3050,308
* rupture de série avec l'année précédente.
Source : Eurostat

Date de rédaction le 20 août 2013

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

La crise accroît les inégalités de revenus en Europe

20 mai 2014
Les inégalités de revenus ont augmenté en Europe avec la crise. Mais les pays ne sont pas touchés uniformément : les écarts ont fortement augmenté en Hongrie ou en Espagne tandis qu’ils se sont réduits en Allemagne et au Portugal.

L’impact de la crise sur la pauvreté en Europe

20 mai 2014
3,7 millions de pauvres de plus en Europe depuis 2008. Les pays du Sud sont les plus touchés, tout comme la France, qui enregistre une hausse de 900 000 personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté.

La pauvreté en Europe

16 mai 2014
Le taux de pauvreté en Europe varie de 5,8 % à 16,9 % selon le seuil utilisé. A 60 % du revenu médian, le taux oscille de 10,1 % en Norvège à 23,1 % en Grèce. A 40 %, de 2,4 % aux Pays-Bas à 10,6 % en Grèce.

Les seuils de pauvreté en Europe

16 mai 2014
L’écart entre les seuils de pauvreté mensuels à 60 % du revenu médian en Europe va de 1 286 euros en Norvège à 180 euros en Roumanie. Ce seuil est de 950 euros en Allemagne contre 500 euros en Grèce, soit près de deux fois plus.

Les plus grandes fortunes d’Europe

18 juillet 2013
Les plus grandes fortunes d’Europe valent entre 16 et 40 milliards d’euros. En tête, l’Espagnol Amancio Ortega, propriétaire de Zara, suivi de la famille Kamprad à la tête de Ikéa (Suède) et le Français Bernard Arnault (LVMH).

La pauvreté selon l’origine en Europe

14 mai 2012
26,9 % des immigrés nés hors de l’Union européenne sont pauvres, contre 14,8 % des Européens qui vivent dans leur pays d’origine.

La pauvreté selon le type de ménage en Europe

14 mai 2012
36,9 % des familles monoparentales sont pauvres en Europe.

La pauvreté par âge en Europe

26 janvier 2012
21,6 % des Européens âgés de 16 à 24 ans sont pauvres, contre 16,4 % de l’ensemble de la population.

La pauvreté selon le sexe en Europe

26 janvier 2012
17,1 % des femmes européennes sont pauvres, contre 15,7 % des hommes...

Le salaire minimum en Europe

17 mai 2011
Le salaire mensuel minimum est de 123 euros en Bulgarie contre 1 462 en Irlande. Les salariés du continent sont loin d’être logés à la même enseigne.

FERMER