Ages et générations



Les jeunes de milieu populaire accèdent difficilement à l’autonomie

11 octobre 2014 - En 2010, 71 % des enfants de cadres supérieurs ne vivent plus chez leurs parents trois ans après la fin de leurs études, contre 45 % des enfants d’ouvriers et 47 % d’employés.


71 % des enfants de cadres supérieurs ne vivent plus chez leurs parents trois ans après avoir quitté l’école, contre 45 % des enfants d’ouvriers et 47 % d’employés, selon une étude du ministère des Affaires sociales [1] (données 2010 de la génération 2007).

Certes, l’aide des parents peut jouer pour les plus favorisés, mais l’accès au logement dépend pour beaucoup de l’emploi, lui-même très lié au diplôme. Quand les plus titrés trouvent plus facilement un poste à la sortie de leur cursus, les jeunes moins qualifiés s’engagent le plus souvent dans un parcours très long, fait de stages et de contrats précaires. 40 % des jeunes non-diplômés étaient au chômage en 2010, contre 9 % des bac + 5, selon les données du Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Cereq) [2]. Au total, seul un quart des jeunes non-diplômés ne vivent plus chez leurs parents trois ans après la fin de leurs études, alors que 77 % des diplômés du supérieur ont quitté le domicile parental en 2010.

Inégaux dans leurs parcours scolaires et professionnels, les jeunes le sont au final aussi dans leur capacité à vivre leur propre vie. En conséquence, les moins favorisés doivent « s’arranger », en restant ou en retournant chez leurs parents, dans la famille ou chez des amis, ou en vivant en collocation au sein de logements surpeuplés jusqu’à des âges élevés. Le retour dans la famille, souvent présentée comme un « refuge », est alors souvent plus contraint que souhaité.

Part de jeunes adultes ne vivant plus chez leurs parents
Unité : %
Taux
Diplôme
Sans diplôme 26
CAP, BEP, ou baccalauréat42
Diplôme supérieur au baccalauréat77
Profession du père
Agriculteur55
Artisan, commerçant, chef d’entreprise58
Cadre, profession intellectuelle71
Technicien, profession intermédiaire61
Employé47
Ouvrier45
Jeunes âgés au plus de 35 ans, sortis de formation initiale en 2007.
Source : Céreq - Données 2010 - © Observatoire des inégalités

Photo / © DR

Notes

[1« Quitter le foyer familial : les jeunes adultes confrontés à la crise économique », Etudes et résultats n°887, ministère des Affaires sociales, juillet 2014.

Date de rédaction le 11 octobre 2014

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

De moins en moins de jeunes sans diplôme

15 juillet 2016
9 % des 18-24 ans ont quitté l’école avec, au maximum, le brevet. Ils étaient 41 % en 1978. Article extrait du Centre d’observation de la société.

Les enfants inégaux face aux vacances

16 juillet 2014
Un quart des enfants ne partent pas en vacances. C’est le cas pour 5 % des enfants de cadres supérieurs contre 34 % des enfants d’ouvriers et 50 % des enfants des familles les plus modestes.

Le poids des dépenses de logement selon l’âge

7 avril 2011
Les jeunes subissent de plein fouet la hausse des prix de l’immobilier. Ils consacrent entre 18 % et 22 % de leur budget aux dépenses liées au logement. Cette part est de 10,3 % pour l’ensemble des ménages.

Les conditions de logement des jeunes adultes

14 janvier 2009
29 % des jeunes déclarent occuper un logement trop petit, autant ont du mal à chauffer leur habitation faute de moyens...

FERMER