Conditions de vie



Emploi : la difficile insertion des personnes handicapées

27 décembre 2016 - 18 % des personnes reconnues handicapées étaient au chômage en 2013, près de deux fois plus que la moyenne nationale. Les deux tiers des handicapés en emploi sont employés et ouvriers.


2,4 millions de personnes âgées de 15 à 64 ans sont reconnues handicapées par l’administration en 2013 en France selon le ministère du Travail. Moins de la moitié d’entre elles sont actives [1] contre près des trois quarts des 15-64 ans. Un gros tiers exerce un emploi, presque deux fois moins que le reste de la population. Les handicapés qui ont un travail sont un tiers à avoir au maximum le BEP, contre un quart pour les 15 à 64 ans, conséquence d’une intégration qui reste difficile dans le monde éducatif. Les 900 000 handicapés qui ont un emploi occupent le plus souvent un poste parmi les moins qualifiés des administrations publiques, de l’enseignement, de la santé ou de l’action sociale. Un tiers des travailleurs handicapés sont ouvriers et autant sont employés, contre respectivement 21 et 28 % de l’ensemble des 15-64 ans. Seuls 7 % sont cadres, 2,4 fois moins que le reste des actifs occupés.

Le taux de chômage des handicapés s’élève à 18 % contre 10 % pour l’ensemble de la population active en 2013. Les jeunes handicapés de 15 à 24 ans sont particulièrement touchés : un tiers d’entre eux sont dans cette situation contre un quart de l’ensemble des jeunes de leur âge. Après 40 ans, les handicapés sont aussi sans emploi dans des proportions bien plus importantes que l’ensemble des valides : respectivement 17 et 7 %.

Les difficultés d’intégration des personnes handicapées dans le monde du travail sont multiples. Leur handicap limite l’étendue des tâches qu’elles peuvent exercer. Leurs parcours scolaires étant plus difficiles, elles disposent souvent d’un niveau de qualification inférieur à la moyenne. Les inégalités liées au handicap et à d’autres critères (âge, sexe, couleur de peau, milieu social, etc.) se cumulent. Disposer d’un réseau de relations par exemple est un atout essentiel pour décrocher un poste adapté. Pour les moins favorisés, la situation est particulièrement critique.

L’obligation légale d’emploi est de 6 % de personnes handicapées pour les structures - tant publiques que privées - de plus de 20 salariés. En pratique, le taux d’emploi des handicapés est deux fois moindre (3,3 %) dans les entreprises privées assujetties à cette obligation en 2014 [2], selon le ministère du Travail. Plus d’une entreprise sur cinq concernée par cette obligation n’emploie aucun handicapé. Autrement dit : elles préfèrent payer [3] plutôt que d’insérer des handicapés. Avec une moyenne de 5,1 % en 2015 [4] le secteur public fait mieux, mais ne remplit pas non plus l’obligation légale, alors qu’il devrait être exemplaire.


Taux de chômage des handicapés selon l'âge
Unité : %
Population reconnue handicapée (1)
Population active de 15 à 64 ans
Tous âges1810
15 - 24 ans3324
25 - 39 ans1911
40 - 49 ans177
50 - 64 ans177
(1) Reconnaissance administrative.
Source : ministère du Travail - Données 2013 - © Observatoire des inégalités
Taux d'activité et d'emploi des personnes handicapées
Unité : %
Population reconnue handicapée (1)
Ensemble de la population de 15 à 64 ans
Taux d'activité *4572
Taux d'emploi **3765
France métropolitaine. * Actifs parmi les 15 à 64 ans. ** Actifs occupés parmi les 15-64 ans.(1)Reconnaissance administrative.
Source : ministère du Travail - Données 2013 - © Observatoire des inégalités
Les handicapés en emploi
Unité : %
Population handicapée (1)
Ensemble de la population de 15 à 64 ans
Selon l'âge
Moins de 25 ans37
25 à 39 ans2336
40 à 49 ans3228
50 ans ou plus4229
Selon le diplôme
Bac+2 ou supérieur1836
Bac ou brevet professionnel1420
CAP, BEP3425
BEPC ou sans diplôme3419
Selon la catégorie socioprofessionnelle
Agriculteurs exploitants, artisans, commerçants et chefs d'entreprise68
Cadres et professions intellectuelles supérieures717
Professions intermédiaires2025
Employés3328
Ouvriers3421
France métropolitaine. (1) Cette définition s’appuie sur le critère de la reconnaissance administrative du handicap ouvrant potentiellement droit au bénéfice de l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés.
Source : ministère du Travail - Données 2013 - © Observatoire des inégalités

Photo / © Auremar (Fotolia)

Notes

[1Un actif est une personne qui exerce un emploi ou qui en cherche un.

[2En très légère hausse par rapport à 2011 (3 %).

[3Si l’obligation d’emploi n’est pas remplie, l’employeur est redevable d’une contribution annuelle à l’Association pour la gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph).

[4Contre 4,9 % en 2013.

Date de rédaction le 29 septembre 2009

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Des catégories sociales inégales face au handicap

7 février 2013
Les ouvriers ont 2,6 fois plus de risques d’avoir un handicap que les cadres supérieurs. Les conditions de travail expliquent une partie des écarts.

Les discriminations liées au handicap et à la santé

16 novembre 2010
7 % des 10-24 ans et 6 % des 25-54 ans déclarent avoir été victimes d’une discrimination. Mais le taux atteint 41 % pour les jeunes de 10 à 24 ans victimes d’un handicap et 23 % chez les adultes de 25 à 54 ans.

Handicap et logement

27 mars 2007
1,2 million de personnes rencontrent d’importants problèmes d’accessibilité à leur logement.

Handicap et loisirs

18 septembre 2006
La participation des personnes handicapées à la vie sociale, culturelle, sportive, reste relativement restreinte en raison du manque d’aménagements spécifiques et de leurs faibles revenus.

Une personne handicapée sur quatre ne part pas en vacances

20 juillet 2006
Un quart des personnes handicapées âgées de 20 à 59 ans ne part jamais ou presque jamais en vacances.

Les handicapés modestes, plus souvent en institution

15 septembre 2004
Les ouvriers et agriculteurs vivent davantage en foyer pour handicapés ou en institution psychiatrique que les cadres...

Les ouvriers souffrent davantage de handicaps

15 mai 2004
Les ouvriers souffrent plus de handicaps moteurs, intellectuels et cérébraux que les cadres.

FERMER