Une société égalitaire est-elle une bonne société ?

26 octobre 2006 - L’égalité n’est pas la seule valeur à défendre. La coopération, la solidarité, contribuent aussi à la cohésion sociale et à l’intérêt général.


Définir les conditions de l’égalité ne suffit pas à définir les conditions du bon fonctionnement d’une société, et peut même conduire à un contresens. Une société égalitaire fondée sur la seule compétition (l’égalité des chances), même la plus équilibrée possible, n’est pas forcément une société où l’on vit bien. La coopération, le partage, le désintérêt, la solidarité sont des valeurs qui, en tant que telles, contribuent à son fonctionnement harmonieux, au-delà de son caractère égalitaire ou non.

Mettre en avant les inégalités n’est pas suffisant. Il faut aussi montrer en quoi l’exacerbation de l’idée de compétition, de concurrence, du chacun pour soi est l’un des éléments qui nuit à la cohésion sociale et au bien-être des individus. Il faut donc non seulement se préoccuper de l’égalité entre les individus, mais aussi de la cohésion d’ensemble de la société, du respect de l’intérêt général.

Photo / © Maksym Yemelyanov - Fotolia.com

Date de rédaction le 26 octobre 2006

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

FERMER