Données

Accidents graves et morts au travail : surtout des hommes et des ouvriers

Les ouvriers sont sept fois plus souvent victimes que les cadres d’accidents du travail qui entrainent un handicap permanent. Et ils ont un risque cinq fois plus grand de mourir au travail. Les hommes représentent 90 % des décès.

Publié le 15 mars 2023

https://www.inegalites.fr/Accidents-graves-et-morts-au-travail-surtout-des-hommes-et-des-ouvriers - Reproduction interdite

Emploi Catégories sociales Femmes et hommes Conditions de travail

Près de 40 000 accidents du travail [1] ont entrainé une incapacité permanente en 2019 selon le ministère du Travail [2]. 19 280 accidents du travail graves ont été constatés chez les ouvriers, contre 1 805 chez les cadres [3]. Si on rapporte le nombre d’accidents graves au nombre d’heures de travail de chaque catégorie, leur fréquence est de 1 813 accidents par milliard d’heures de travail rémunérées pour les ouvriers, contre 259 chez les cadres. Soit un risque sept fois plus élevé chez les ouvriers que chez les cadres d’être handicapé suite à un accident.

Les hommes sont plus souvent victimes d’accidents du travail graves que les femmes : 1 142 par milliard d’heures de travail contre 737, soit 1,5 fois plus. Les hommes sont davantage présents dans les secteurs les plus dangereux : la construction (couverture, menuiserie, certains travaux de gros œuvre notamment), l’agriculture (élevage de chevaux et exploitation forestière en particulier), l’industrie minière, le travail du bois, le transport et l’entreposage (services de déménagement). Ceci dit, les femmes ouvrières, si elles sont moins nombreuses, sont presque aussi souvent victimes d’accidents du travail graves que les hommes (1 708 accidents par milliard d’heures de travail contre 1 840 pour les hommes).

Les accidents du travail qui ont entraîné un décès sont aussi plus fréquents chez les ouvriers. 489 sont morts au travail, soit les deux tiers des 743 accidents mortels enregistrés en 2019. On compte 46 décès au travail par milliard d’heures travaillées chez les ouvriers, 4,6 fois plus que chez les cadres supérieurs. Le travail tue surtout des hommes : 91 % des décès sont masculins. Au sein des ouvriers, la fréquence des accidents mortels atteint 55 par milliard d’heures de travail chez les hommes, contre huit chez les femmes.

Les accidents et la mort au travail constituent un phénomène social massif qui concerne d’abord des ouvriers et des hommes. Un fait peu médiatisé rapporté à l’ampleur des souffrances qu’il entraîne dans la population.

Accidents du travail graves selon la catégorie sociale et le sexe
Nombre
Fréquence
en nombre par milliard d’heures rémunérées
Ensemble39 653955
Cadres et chefs d'entreprise salariés1 805259
Professions intermédiaires5 100610
Employés 9 240830
Ouvriers19 2791 813
Hommes25 8851 142
Cadres et chefs d'entreprise salariés1 142270
Professions intermédiaires2 770728
Employés 3 148934
Ouvriers15 7601 838
Femmes13 768737
Cadres et cheffes d'entreprise salariés663242
Professions intermédiaires2 330512
Employées 6 092785
Ouvrières3 5191 708
Accidents du travail ayant entrainé un handicap permanent. Salariés du privé et du public hors agents de la fonction publique d'État.
Lecture : en 2019, 15 760 accidents du travail graves ont concerné des hommes ouvriers.
Source : ministère du Travail, Insee – Données 2019 – © Observatoire des inégalités
Accidents du travail mortels selon la catégorie sociale et le sexe
Nombre
Fréquence
en par milliard d ’heures rémunérées
Ensemble74320
Cadres et chefs d'entreprise salariés6910
Professions intermédiaires759
Employés 11010
Ouvriers48946
Hommes67834
Cadres et chefs d'entreprise salariés6315
Professions intermédiaires6016
Employés 8224
Ouvriers47355
Femmes654
Cadres et cheffes d'entreprise salariées62
Professions intermédiaires153
Employées 284
Ouvrières168
Salariés du privé et du public hors agents de la fonction publique d'État.
Lecture : en 2019, 489 ouvriers sont décédés d’un accident du travail.
Source : ministère du Travail, Insee – Données 2019 – © Observatoire des inégalités

Photo / CC Pop & Zebra


[1Accident du travail : accident provoquant une lésion corporelle ou psychique, quelle qu’en soit la cause, survenu par le fait ou à l’occasion du travail. Accident du travail grave : qui entraîne une incapacité permanente.

[2Voir « Quels sont les salariés les plus touchés par les accidents du travail en 2019 ? », Dares Analyses n° 53, ministère du Travail, novembre 2022.

[3Les données concernent l’ensemble des salariés. Elles ne comptent ni les agents de la fonction publique d’État, ni les agriculteurs ou autres indépendants.

Commandez le « Rapport sur les discriminations en France »

Le « Rapport sur les discriminations en France » de l’Observatoire des inégalités réunit des données sur les discriminations, que leur motif soit la couleur de peau, l’origine, le sexe, le handicap, l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou encore l’appartenance syndicale. Il apporte également les explications utiles sur la définition et la mesure des discriminations.


Commander
Date de première rédaction le 15 mars 2023.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Sur ce thème